Edito du programmateur - Janvier 2023 pt. 2

27 janvier 2023 à 12h00

Pour cette deuxième rotation de janvier, c'est relâche ! Les partiels sont finis, le second semestre démarre dans le calme. On finit de rattraper l'actu de fin d'année 2022 et on vous balance déjà les bonnes pioches à venir avec dominance electro et dream pop cette fois-ci ! 
Depuis sa série Song Machine, Gorillaz a accéléré son processus de collaborations avec d'autres artistes importants et nous délivre des singles agrémentés de gros guests aussi variés que de qualité. En 2022, nous avons pu entendre Tame Impala ou Thundercat à leurs côtés. "Skinny Ape" est le dernier morceau de 2022 en solo. Et quel morceau ! Une première partie tout en flegme qui nous prépare à un shot d'adrenaline totalement jouissif sur sa dernière moitié. Martin Garrix, Tinlicker  ont également sorti leur dernier single en décembre, tout comme la version acoustique de "Love me Now" des français d'Ofenbach. Que du beau monde sur nos ondes ! 
La grosse nouvelle de ce mois de janvier est française et tout le monde connait notre savoir-faire en matière de musique electronique. Le retour de M83 avec "Oceans Niagara" qui annonce Fantasy, son prochain album prévu pour mars. Si vous ne le connaissez pas encore, le vaisseau onirique mené par Anthony Gonzalez mérite toute votre attention ! Enfin, même si le nom ne vous disait rien, vous avez probablement entendu le carton international qu'est "Midnight City" sorti sur Hurry Up,We're Dreaming en 2011. Que ce soit son magnifique clip, sa présence dans de nombreuses pubs ou tout simplement sa tendance à rester en tête (dans le bon sens du terme), tout était fait pour faire exploser M83 sur la scène mondiale et faire passer le groupe dans une autre dimension. Sur tous ses albums, il a toujours cherché à explorer la nostalgie en touchant à pleins d'univers qui ont nourri sa musique comme le shoegaze sur Before the Dawn Heals Us ou la new wave des 80s sur Saturdays = Youth qui ont contribué à faire de sa première partie de carrière un sans faute. L'après Hurry Up, We're Dreaming se caractérise par une ouverture vers le cinéma. Le groupe signe la BO du blockbuster de SF Oblivion avec Tom Cruise et est visiblement devenu le compositeur attitré du réalisateur français Yann Gonzalez avec qui il partage son ambiance rêveuse. En effet, on retrouve M83 aux crédits des Rencontres d'après minuit et d'Un Couteau dans le coeur, métrages atypiques que je vous recommande chaudement. En parallèle, sont sortis Junk en 2016 et DSVII en 2019. Le premier essayait de pousser l'aspect pop de son prédecesseur avec beaucoup moins de réussite, contrairement à son successeur, petit bijou de douceur. DSVII, la dernière galette à l'heure où ces lignes sont écrites, renoue avec les univers sonores nostalgiques de son auteur. Il reprend la tonalité ambient de DSVI pour la mettre au service d'un champ encore inexploré pour M83, les jeux vidéo. C'est donc avec "Oceans Niagara" que nous est dévoilée la direction artistique de cet album : Retour dans les années 80, avec une grosse couche de dreampop et de synthrock, ambiance parfaitement restituée dans le clip. Le rêve, la douceur et la joie sont toujours là et si l'album est à l'image de son ambassadeur, Fantasy risque d'être énorme ! On l'attend de pied ferme ici ! 

a2323022993_10.jpg (168 KB)Ne vous fiez pas à la pochette façon Slasher Movie, c'est détente comme mood M83 ! 

Cette rotation a également été l'occasion de piocher dans la compilation French Dream Pop sortie en 2018 et qui dressait un portrait réjouissant de la scène francophone. Mais à l'instar de "Oceans Niagara", de nombreux singles sont sortis pour annoncer les albums du premier trimestre 2023. Autres autres, vous pourrez donc retrouver sur nos ondes le premiers extraits de l'album à venir de The New Pornographers, de Pierre de Maere, de Elderbrook ou encore de Lannds. Ces derniers ont déjà sorti 3 morceaux de Music for the Future, attendu pour mars également et c'est "Blueprint" que nous avons selectionné. Le duo est composé de Brian Squillace et de l'artiste afro-américaine et queer, Rania Woodard et fait partie des formations electro pop les plus intéressantes actuellement, ajoutant une grosse dimension Nu Soul aux sonorités habituelles du genre. A l'instar des 3 EP précédents dans lesquels ils ont façonné leur identité enivrante et éthérée, ils font tout eux-même, de la composition à la finalisation de la production. Cette volonté de s'impliquer dans chaque étape du développement du projet est à l'image de leur musique, intimiste et pleine d'émotions. Ecouter Lannds, c'est se plonger dans les réflexions présentes et les expériences de ses deux géniteurs. Une invitation à rentrer dans leure esprit, accueillis chaleureusement et avec beaucoup d'attention pour que l'on s'y sente bien, à notre place. Selon eux, ce premier album est pensé comme une lettre ouverte à leurs futurs-eux, un comme un état des lieux de ce qu'ils étaient au moment de l'écrire et à l'écoute des morceaux déjà disponibles, nous ne pouvons pas leur donner tort. S'il est centré sur le présent, Music for the Future est bel est bien un album qui nous donne à voir un groupe qui regarde droit devant lui avec beaucoup d'espoir. Rendez-vous en mars pour en savoir plus ! Décidément, ce mois s'annonce grand ! Petite parenthèse sur leur label avant de finir : Ils sont signés chez Run for Covers qui est probablement le label que votre serviteur suit le plus attentivement à l'heure actuelle. Surtout reconnu comme un label de musique punk et hardcore à tendance mélodique et émotionnelle avec des classiques qui ont fait sa réputation au début, la structure de Boston s'est ouverte progressivement à des horizons bien plus variés. Actuellement, nous pouvons retrouver nombre de sorties indie, pop, grunge, folk et autres chez eux.  Cette mue est aussi à retrouver chez nombre de leurs groupes historiques tels que Citizen et Turnover, deux groupes aux racines punk dont les ensembles discographiques exemplaires montre une progression vers l'indie, la pop et l'electro. Mais s'il y a une chose que le Run for Covers n'a pas perdu son flair pour dénicher des pépites. Leur catalogue est une mine de groupes excellents, vous pouvez y aller les yeux fermés ! 

a3090226487_10.jpg (613 KB)     Joli mosaique colorée pour Music for the Future de Lannds

En attendant, on se retrouve bientôt pour la première fournée de février ! Bonne écoute !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article