Edito du programmateur - Mars 2023 pt.1

10 mars 2023 à 16h00

Le jour de la rotation nouvelle est arrivé ! Et comme d'habitude, vous aurez de quoi vous mettre bien ! 

On commence le tour des nouveaux venus par un joli bloc dreamwave, le sous-genre le plus introspectif et rêveur de la synthwave, uniquement composé de pointures avec notre gros représentant national qui plus est ! The Midnight ne veut vraiment pas se faire oublier avec déjà un nouveau single alors que Heroes, leur dernier album est sorti en septembre ! Des années que le duo nous abreuve de sorties à ce rythme et si tout n'est pas égal en qualité, tout est fortement recommandé. LeBrock est l'artiste de la sélection qui explore la synthwave le plus intensément sans oublier son efficacité et son EP Chemistry vient placer la barre du feel good nostalgique toujours plus haut. 3 morceaux, all killer no filler. Vient à présent le tour de notre prodige frenchie, Morgan Willis, chevalier de la synthwave depuis son single "No Limit" en 2015 et son deuxième album sorti l'année suivante. Mais c'est en 2017, avec son quatrième album Sophie Teenage Dream qu'il se fait remarquer à l'international et à raison ! Devenu un classique instantanément pour qui aime son electro retro, bourré de synthé et de sucre en nous plongeant dans le quotidien édulcoré d'une adolescente américaine. Une album-BO qui pourrait être sans problème celle d'un feel good movie bien 80s comme on l'aime ! Depuis ce coup d'éclat, Morgan Willis décline son savoir-faire vers d'autres ambiances, avec toujours le cinéma et la nostalgie comme maîtres-mot. Jugez plutôt : le slasher avec Jenkins House, les animes de Science-fiction de son enfance avec Supernova et sa suite (à la recherche d'Adhara) ou encore les ambiances nocturnes, que ce soit celles introspectives comme sur Skyline ou comme sur le projet qui nous intéresse aujourd'hui, Damier Club, celle des sorties. Par le biais de cette localisation, l'artiste convoque l'imaginaire des bars, salles d'arcades ou des boîtes de nuit, nous promenant d'un lieu à l'autre par la traversée de rues illuminées de néons aux couleurs vives qui nous appellent en leur sein.  Ce qui est sûr, c'est que chaque titre fait mouche, pleins de douceurs et de réconfort.  "Flashback" le second morceau du projet est une parfaite introduction à l'album et à Morgan Willis

500x500-000000-80-0-0.jpg (42 KB)

Rotation à forte electro, vous l'aurez compris. Nous n'en avons pas fini avec les sonorités retro ! Impossible de passer à côté des tubes synthpop de Goldmyth et d'Alice et Moi enfin ! Les sonorités organiques ne sont pas en reste, rassurez-vous. Il y a toujours de belles perles partout. Que ce soit en nouveautés ou en morceaux avec plus de bouteille ! La guitare est à l'honneur pour le retour de runnner sur nos ondes. Tantôt saturée jusqu'à l'os comme chez Narrow Head, tantôt clean et chaleureuse pour la collaboration Pandrezz, j'san et Epektase sur l'excellent "Rock Wit'cha" mais nous sommes habitués avec ces trois bougres ! Côté anciennetés, la décontraction est de mise avec Guts, l'incontournable producteur français ou les vétérans Fleetwood Mac portés par la voix caractéristique de la regrettée Christie McVie.
Aussi, grosse présence musique urbaine avec notamment les deux frappes que sont le dernier Masego et le dernier Don Toliver, deux artistes qui se diversifient et se bonifient avec le temps.
De beaux moments musicaux en perspective, bonne écoute ! 

Retrouvez également le podcast du comité de programmation qui plonge encore un peu plus profond dans la nouvelle rotation ici !  

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article